Accessibility tools

Algerian Embassy in Helsinki سفارة الجزائر بهلسنكي

Boukadoum reçu par le président angolais à Luanda

ALGER – Le ministre des Affaires étrangères, M. Sabri Boukadoum, a effectué mercredi et jeudi, une visite de travail en Angola au cours de laquelle il a été reçu par le président angolais, Joao Lourenço, à qui il a transmis un message du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, indique un communiqué du ministère des Affaires étrangères.

En visite en Angola à l’invitation de son homologue, M. Antonio Tete, ministre des Relations extérieures, M. Boukadoum a été reçu, en audience, par le président angolais, M. Joao Lourenço, auquel il a transmis “les chaleureuses félicitations de son frère, le président de la République Abdelmadjid Tebboune, ainsi que ses meilleurs vœux de santé, de bonheur et du bien-être personnel et davantage de progrès et de prospérité au pays et au peuple angolais frère”, affirme le même communiqué.

Boukadoum a, également, assuré au chef d’Etat angolais de ” la volonté du Président Tebboune, de consolider davantage les liens historiques d’amitié, de fraternité et de solidarité existants entre les deux pays, et d’approfondir le dialogue politique sur les questions importantes d’intérêt commun, au service de la paix, de la stabilité et du développement économique et social du continent africain”, lit-on dans le même communiqué.

De son coté, le Président Laurenço a exprimé tout le respect et l’estime qu’il voue à l’Algérie et au Président Abdelmadjid Tebboune et a chargé M. le ministre de lui transmettre “ses sincères salutations et son souhait de tisser un partenariat stratégique avec l’Algérie au bénéfice mutuel des deux peuples frères”, souligne le document.


Lire aussi: Boukadoum appelle l’UA à assumer sa responsabilité face aux graves développements de la situation au Sahara occidental


Cette audience a été précédée d’une réunion de travail entre les deux chefs de diplomatie, qui a porté notamment sur l’évaluation de l’état de la coopération bilatérale et les perspectives de son développement. A cet égard, les deux ministres sont convenus de tenir la 5ème session de la Commission bilatérale de coopération dès que la situation sanitaire induite par la pandémie de la Covid-19 le permettra, précise-t-on.

En outre, la réunion a donné lieu à un échange approfondi sur les questions politiques et de paix et de sécurité en Afrique, particulièrement les situations prévalant respectivement en Libye, au Mali, au Sahara Occidental, dans les régions du Sahel et de l’Afrique Centrale, en République centrafricaine et en République Démocratique du Congo (RDC).

Aussi, les deux ministres se sont réjouis de la convergence des vues et positions sur l’ensemble des dossiers abordés et se sont entendus pour renforcer la dynamique des consultations, en prévision des prochaines échéances à l’échelle continentale et internationale, selon la source.

A été abordée également, au cours de ces entretiens, la situation sanitaire induite par le Coronavirus sur le continent. A ce titre, les deux ministres se sont félicités des efforts consentis par les Etats africains individuellement et collectivement dans le cadre de l’Union Africaine (UA), en vue de faire face aux effets multidimensionnels de cette pandémie et permettre la relance économique, conclut la même source.