Accessibility tools

Algerian Embassy in Helsinki سفارة الجزائر بهلسنكي

Président Tebboune: changements radicaux dans l’économie nationale pour encourager la compétitive et l’innovation

ALGER- Le Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune a annoncé, dimanche, qu’il procèdera, prochainement, à des changements radicaux dans l’économie nationale, en vue de la libérer de “la mentalité rentière” et aller vers la création de la richesse et l’encouragement de la compétitive et de l’innovation, une économie où la ressource humaine sera la base du développement.

Les efforts de l’Etat seront principalement focalisés sur la création d’un tissu fort de petites et moyennes entreprises (PME) sous-tendu par un tissu de startups innovantes et de micro-entreprises, a indiqué le Président Tebboune lors d’une entrevue accordé à des responsables de médias nationaux, soulignant que ce tissu sera la locomotive de l’économie nationale à l’avenir.

“L’économie ne peut demeurer dépendante des hydrocarbures (…). Il est impératif de la libérer, de rechercher et d’explorer des ressources alternatives où la ressource humaine sera la base du véritable décollage de l’économie nationale”, a-t-il soutenu.

“L’Etat est déterminé à réduire l’incidence des hydrocarbures sur l’économie nationale à 20 % d’ici fin 2021. Cette démarche ne saurait se concrétiser sans la conjugaison des efforts de l’ensemble des acteurs de l’économique nationale”, a-t-il dit. Et d’ajouter “l’économie de la connaissance et de l’intelligence est la base, d’autant que l’Algérie est, jusqu’à présent, vierge et recèle de grandes richesses non encore exploitées. Malheureusement, la mentalité rentière a gangrené l’économie nationale de longues décennies durant, à un point où nous sommes arrivés à importer des vis, ce qui est inacceptable”.


Lire aussi: Le Président Tebboune accorde une entrevue à des responsables de médias nationaux


“La richesse des hydrocarbures est une bénédiction mais l’absence de justice et la persistance de l’esprit de dépendance ont transformé cette bénédiction en malédiction (…). Il est temps de convertir cette richesse en outil de développement”, a estimé le Président Tebboune.

“L’appui de secteurs tels que l’agriculture et les startups, parallèlement à la limitation de l’importation anarchique contribuent à la réalisation de la diversification économique escomptée”, a soutenu le Président de la République.

Le succès de cette démarche dépend de l’existence d’une “réelle volonté et d’une bonne foi pour opérer le changement du modèle économique”, a expliqué le Président Tebboune, plaidant, en outre, pour la moralisation de la vie économique.

La pandémie que traverse l’Algérie à l’instar des autres pays du monde est une véritable épreuve et une opportunité en vue de modifier le mode d’action pour la période post Covid-19, a-t-il affirmé, soulignant que la rencontre prévue les 16 et 17 août prochain consacrée au plan de relance socioéconomique constituera la plateforme de base pour aller vers une économie axée sur l’innovation et la diversification”.